Inscrit au registre de l’autorité fédérale de surveillance des marchés financiers

Prévoyance

La prévoyance en Suisse

Le système de prévoyance Suisse fonctionne de manière bien différente du système français. En effet, il repose sur 3 piliers qui ont chacun une utilité bien distincte, mais qui ont chacun une importance capitale. 
L’âge légal de la retraite est actuellement de 64 ans pour les femmes, et 65 ans pour les hommes. 

Si en France, la part étatique et professionnelle de vos cotisations comblera 80% de ce que vous toucherez lors de la retraite par rapport à votre salaire, sachez que ces proportions sont bien différentes en Suisse, et plus votre salaire est élevé, plus il sera important de combler ce vide par vous-même. Pour simplifier, la répartition entre prévoyance Etatique (1er pilier), professionnelle (2ème pilier), et privée (3ème pilier) est d’environ un tiers pour chacun. 

En tant que frontalier, il est impératif de bien comprendre ce système afin de connaitre votre future situation de retraité, ainsi que les couvertures auxquelles vous auriez accès (pour vous et votre famille) en cas d’invalidité ou de décès (surtout si vous n’avez pas toujours travaillé en Suisse et avez donc des années de cotisation manquantes). 

Contactez-nous afin de faire un point complet sur votre situation actuelle avec l’un de nos conseillers, qui vous proposera des solutions adaptées pour combler vos lacunes de prévoyance et atteindre vos objectifs futurs.

Le 1er Pilier

Le 1er pilier, ou prévoyance étatique, comprend l’assurance-vieillesse et survivants (AVS), mais aussi l’assurance-invalidité (AI), les allocations pour perte de gain pendant le service miliaire et en cas de maternité (APG) et l’assurance-chômage (AC). 

Il est obligatoire de cotiser à l’AVS pour toute personne exerçant une activité lucrative en Suisse, et vous y cotiserez donc vous aussi en tant que frontalier, à part égale avec votre employeur. 

Les taux de cotisation sont les suivants :

         AVS                8,4% 
         AI                    1,4% 
         APG                0,4% 
         Total            10,25%

L’AVS est comparable au système français en ce sens qu’il repose sur un système par répartition. C’est-à-dire que les cotisations d’une année sont redistribuées la même année aux assurées bénéficiant de prestations. Son but est de couvrir les besoins vitaux en cas de retraite, décès, ou d’invalidité à travers des rentes définies dans une échelle liée à votre revenu moyen déterminant en fonction de votre nombre d’années de cotisation : l’échelle 44. Afin d’obtenir la rente pleine à la retraite, il faut donc avoir cotisé 44 années, et il faut savoir que ces rentres sont plafonnées à 2’350 Chf.- par mois (3’525 Chf.- pour un couple).

2ème Pilier

Le 2ème Pilier, ou prévoyance professionnelle (LPP) a pour but de compléter les prestations de l’AVS/AI afin de permettre aux assurés de maintenir leur niveau de vie à la retraite, ou encore en cas de décès ou d’invalidité.

Il comprend également l’assurance accident (LAA) pour laquelle une personne travaillant au minimum 8h par semaine pour un employeur est automatiquement assurée dans le cadre professionnel et privé.

Tous les salariés soumis à l’AVS et percevant un salaire annuel supérieur à CHF 21’150.- Chf doivent obligatoirement être assurés, et cette obligation commence en même temps que les premiers rapports de travail à partir de 17 ans révolu. Dans un premier temps, les cotisations ne couvrent que les risques de décès et d’invalidité et à partir de 25 ans, l’assuré cotise également au titre de la rente de vieillesse. 

A la différence du 1er pilier, la LPP repose sur un système par capitalisation. C’est-à-dire que l’argent accumulé au travers de vos cotisations constitue une épargne que vous toucherez à la retraite sous forme de rente, ou, si votre caisse de pension le permet, en capital. 

Il faut savoir que la loi sur la prévoyance professionnelle impose un minimum légal de cotisations, et l’employeur doit prendre la moitié à sa charge. Cependant, les entreprises peuvent choisir d’améliorer leur plan de prévoyance et aller au-delà de ce minimum. 
Chaque année, vous recevez un certificat de prévoyance dans lequel vous trouvez les informations relatives à votre LPP, ainsi que les rentes prévisionnelles que vous toucherez en cas de retraite, invalidité et décès : rente de vieillesse, rente de veuf/veuve, rentes d’orphelins, rentes d’enfants d’invalide. 
Enfin, sachez qu’il est possible de retirer votre deuxième pilier, mais seulement sous certaines conditions : 

• En cas de départ définitif à l’étranger, sauf s’il s’agit d’un pays de l’UE/ AELE 
• Lors du commencement d’une activité lucrative indépendante. 
• Si le retrait a pour but de financer une résidence principale

Le 3ème pilier

Le 3ème pilier, ou prévoyance privée, a pour but principal de venir en complément des deux premiers, afin de se rapprocher le plus possible du niveau de vie que vous avez eu tout au long de votre carrière une fois arrivé à la retraite. 

Pour les nouveaux frontaliers ayant effectué une partie de leur carrière en France, il prend même une dimension quasi indispensable puisque vous aurez déjà pris du retard au regard de l’AVS et de la LPP, et que vos couvertures en matière d’invalidité par exemple seront en principe extrêmement limitées. 

Il ne revêt aucun caractère obligatoire. Cependant, lorsque l’on regarde l’évolution des systèmes de retraite de manière générale, l’augmentation constante du nombre d’actifs pour un retraité, que ce soit en Suisse (environ 3,4 actifs pour un retraité) ou ailleurs, on se rend vite compte que chacun va devoir prendre ses responsabilités pour se construire un futur paisible et un niveau de vie décent à la retraite. 
Au-delà de ce constat, le 3ème pilier frontaliers offre de nombreux avantages, des possibilités d’investissements variées permettant d’allier sécurité et performance, et constitue l’un des deux seuls moyens d’économies d’impôts qui s’offrent à vous en tant que frontalier, avec le rachat d’années de cotisations manquantes dans votre caisse de pension. 

Contactez-nous